rimouski

2014/2015 :

Implantation du système ACOMBA en collaboration avec notre firme de comptable. Gilles et Germain suivent la formation donnée par le CEGEP et un portable fut acheté pour les besoins des Immeubles. Tout était fonctionnel dès le début de l’année 2015-2016.
Une solution fut choisie pour le remplacement du site Internet. La firme INFOCONCEPT nous a fournit la base du site a partir de WORDPRESS pour les modules Internet, photothèque et gestion documentaire. L’implantation devrait de la première partir devrait être terminée pour mars 2016. Les travaux se poursuivront en 2016.
Une étude sur la perte de chaleur extérieur a été réalisée afin d’évaluer un éventuel projet d’isolation global de l’édifice.
Nous avons eu un important dégât d’eau qui a endommagé les 5 étages de l’édifice. Plusieurs appartements incluant le sous-sol ont dû subir des travaux majeurs. Les couts ont été important et nous avons dû relocaliser quelques locataires durant cette période. Un gros merci à tous ceux qui ont été touchés ou impliqués et en particulier à Gilles Pineault pour la supervision de ces travaux.

2013/2014 :

Des travaux majeurs ont été faits pour remplacer le cylindre de l’ascenseur par la firme KONE. Nous avons eu une excellente collaboration des locataires durant cette période. Les travaux se sont effectués sur une période de deux semaines.
Le projet de déménagement du monument des Chevaliers a été réalisé au printemps. Un aménagement spécial a été fait du côté nord de l’édifice. L’Assemblée St-Germain avait la responsabilité de ces travaux. Le Frère Bondin Lagacé en était le superviseur.

2012/2013 :

Début de l’étude pour le remplacement de l’ascenseur en rencontrant les soumissionnaires et négociant la meilleure entente possible pour Les Immeubles C. C. Il y a eu aussi l’installation des valves de sécurités pour les bains, l’installation du chauffage dans les salles de bain (côté nord) et le remplacement de l’ensemble des détecteurs de fumée non reliés à la centrale d’alarme.

2011/2012 :

Rénovation majeure de trois logements. Les murs ont été isolés, les armoires remplacées, les salles de bain réaménagées et les poêles et frigidaires remplacés. Plusieurs autres petits changements ont été effectués. Nous avons effectué un changement massif des thermostats dans le cadre d’un programme de l’Hydro-Québec.

2010/2011 :

Le conseil d’administration inscrit l’édifice à un projet parrainé par la S.C.H.L. et le gouvernement du Canada dans le but de rénover et d’améliorer des logements sociaux. Le 29 juillet, le conseil d’administration se voit octroyer une subvention pour le remplacement de la toiture de l’immeuble. Lors des travaux, une correction de la pente a été faite afin de permettre l’écoulement des eaux de façon efficace. Il approuve également à la rénovation et isolation de trois logements (106, 206 et 306).

2009/2010 :

Nous avons procédé à la mise en place d’un nouveau système de sécurité contre les incendies afin d’être conformes aux dispositions légales et assurer à ses locataires une sécurité accrue. Ce système est raccordé à une centrale de surveillance située à Montréal répondue en français et offrant les services de couverture de 24 heures. Le raccordement de l’appareil téléphonique de l’ascenseur à la centrale a été fait. Il y a eu l’émondage des arbres, des arbustes et le remplacement de la clôture entre le terrain de l’immeuble et celui de la Boulathèque. L’entretien futur sera à la charge des deux parties.

2008/2009 :

Le C.A. approuve la rénovation intérieure de 4 logements (isolation des murs extérieurs).

Le 4 mai 2009, il y a signature du contrat entre le C.A. et le Groupe ATENA pour effectuer une refonte de notre site Internet incluant les trois entités suivantes :

  • Les Immeubles C.C. (2843) Rimouski Inc
  • Le conseil 2843 de Rimouski
  • L’Assemblée St-Germain 1025 de Rimouski

Immeubles CC 2843
On peut reconnaître sur cette photo, le conseil d’administration des Immeubles C. C. 2843 (Rimouski Inc).. Première rangée : Jacques Lafontaine, président; Evans Tremblay, responsable informatique du groupe Atena. Deuxième rangée : Richard Thibodeau, trésorier; Raymond Dubé, vice-président; Raymond Fournier, secrétaire; Maurice Bernard, administrateur bâtisse extérieure; Charles E Fournier, administrateur bâtisse intérieure; Richard Poirier, administrateur bâtisse intérieure et Bruno Fournier, administrateur bâtisse extérieure.

2007/2008 :

Le C.A. approuve la mise à niveau du système d’intercom et du système de sécurité incendie.

2006/2007 :

Changement du chauffe-eau qui date des débuts de la construction de l’édifice.

2005/2006 :

À sa réunion du 6 décembre 2005, le CA approuve à titre d’essai l’isolation et le recouvrement des murs de béton d’un logement afin d’en tester l’efficacité. La soumission est accordée à la firme Bruno Couture.
À sa réunion du 13 avril 2005, un responsable de la firme Babin donne des explications et remet un rapport sur l’interprétation des factures d’électricité. Le but est d’identifier la ou les causes qui ont provoqué l’augmentation marquée du coût de la dépense d’électricité pour l’ensemble de l’édifice.

2004/2005 :

Le 1er novembre 2005, nous avons le rapport des responsables de la bâtisse intérieure qui avaient comme mandat :

Examiner et valider l’état de l’ensemble des logements de l’édifice des Immeubles, sis au 139 rue St-Germain Est à Rimouski. Présenter un plan stratégique d’améliorations et faire les recommandations afin de prioriser les logements demandant une intervention rapide.

Le remplacement des fenêtres de la grande salle du sous-sol a été effectué pour des raisons d’économie de chauffage et d’entretien préventif de l’édifice.

Le C.A. procède à l’attribution du contrat pour le changement de recouvrement des planchers pour l’ensemble des logements et aires communes lors de la encontre du 10 janvier 2005.

2003/2004 :

Le conseil d’administration a fait procéder au changement du système des serrures et clés de l’immeuble ainsi que des logements afin de rendre les lieux plus sécuritaires. Il a également élaboré une politique concernant l’administration et le contrôle des clés de même que la quantité de clés en circulation par logement.
Le C.A. a fait procéder à la modification de l’entrée principale afin de répondre aux besoins de sécurité et de tranquillité des locataires.

2002/2003 :

Le conseil d’administration a pris les mesures nécessaires afin que la ventilation de l’édifice soit conforme au code du bâtiment en vigueur. La rampe d’accès qui était non conforme aux règles a été donnée à l’organisme à La Ressource, qui est un organisme à but non lucratif. Ce don servira à aider une personne handicapée.
Afin d’être conforme à la politique municipale en matière de cueillette sélective, une plateforme réglementaire a été construite afin d’y placer les bacs nécessaires.
Le C.A. profite de cet aménagement pour se doter de quatre espaces additionnels de stationnement. Il se dote également d’une politique de stationnement pour les locataires.

Le conseil d’administration a rencontré ses assureurs « Les Assurances Maurice de Champlain » au cours du 1er trimestre 2003 afin de s’assurer que le contrat répondait bien aux besoins d’aujourd’hui. À cet effet, il a ajusté à la hausse la valeur à neuf de l’ameublement de même que les revenus locatifs. De plus, le conseil d’administration a entériné l’assurabilité en cas de tremblement de terre.

2001/2002 :

À l’assemblée générale du 31 octobre 2002, le frère Jacques Lafontaine mentionne « que le travail de collaboration entre les deux conseils d’administration est plus qu’excellent. Le travail du président est de coordonner les travaux avec chaque membre du C.A. Il a continué de travailler sur les objectifs suivants :
Maintenir la mission de départ des Immeubles C. C. 2843 Inc. soit un logement pour personnes autonomes.
Développer et maintenir un excellent rapport avec les membres de l’exécutif du Conseil 2843.
Faire de l’équipe du C.A. des Immeubles un endroit de travail plaisant en vivant nos quatre principes. »

2000/2001 :

Le conseil d’administration a décidé de façon unanime d’être le partenaire majeur dans le cadre de la fête du 60ième anniversaire de notre Conseil en finançant la conception et la réalisation et l’hébergement du site Internet de notre Conseil afin de lui permettre une ouverture sur le monde lui permettant ainsi d’être à la fine pointe des nouvelles technologies de l’information.
Suite à une tempête de vent le 18 décembre dernier, le C.A. a confié le mandat de réparer les dégâts à la firme d’ingénierie Babin. Les travaux de réparation sont de l’ordre de 10 000 $

1999/2000 :

Le C.A. s’est penché sur des mesures d’urgence en cas de sinistre. Compte tenu des coûts engendrés (estimé de 50,000.00 $) et le plan de recouvrement de la ville de Rimouski considère notre bâtisse prioritaire, il est décidé de ne pas procéder à l’achat de génératrices. Le C.A. procède à la réparation d’une partie de la fondation, côté nord et ouest.

1998/1999 :

Une table de concertation avec le Conseil 2843 est formée afin d’évaluer le bien-fondé d’une rampe pour personnes handicapées compte tenu des coûts engendrés. Le rapport est déposé en assemblée générale spéciale le 24 janvier 1999, lequel recommande le statu quo suivant ainsi les recommandations du comité bipartite, c’est-à-dire que l’immeuble ne sera pas doté d’une rampe pour personnes handicapées.
Le C.A. accepte de défrayer le coût d’une assurance responsabilité des actes posés par les administrateurs du C.A. de même que les administrateurs du Conseil 2843 s’assurant ainsi que les administrateurs des deux entités seront protégés. Le C.A. s’est assuré que les automates programmables de notre ascenseur passeraient l’an 2000.
Nous avons réalisé le recouvrement des bains de l’ensemble de nos logements et le remplacement des cuisinières et ventilateurs de tous les logements.

1997/1998 :

À l’assemblée générale du 19 octobre 1997, le vice-président en l’absence du président fait rapport des faits suivants. Il présente le rapport de la rampe pour personnes handicapées. Depuis 1993 que ce projet est sur la table, Le C.A. s’est penché sur différentes possibilités, mais aucune n’a retenu l’assentiment des membres du C.A. et celui des assemblées générales précédentes. Il présente le mandat obtenu à l’assemblée générale d’octobre 1996 qui était d’aller en soumissions pour un projet ne dépassant pas les 50,000.00 $. Après plus d’une heure de discussions, de propositions, le vote secret est demandé sur la réalisation du projet présenté.
Résultat : pour : 6; contre : 22; abstention : 1; la proposition est donc rejetée.
Finalement, le projet doit être réétudié par le C.A. et revenir avec une proposition qui n’enlève aucune espace au bureau du Conseil 2843.

1996/1997 :

Les administrateurs ont réalisé plusieurs recherches et études avec l’aide d’une firme d’ingénierie pour doter l’immeuble d’une rampe d’accès pour handicapés. Des soumissions ont été demandées, cependant, le projet ne se réalise pas pendant ce mandat.

1995/1996 :

À l’assemblée générale du 22 octobre 1995, le vice-président en l’absence du président fait rapport des faits suivants. Il présente l’historique des projets pour l’installation d’une rampe pour handicapés. Monsieur Bernard Babin, ingénieur, présente un projet avec les estimations. Le projet n’est pas rejeté dans son ensemble, les membres de l’assemblée donnent le mandat au C.A. de poursuivre les études.

1993/1994 :

Le 10 janvier 1994, un nouveau système d’intercom pour l’ouverture des portes est installé pour la sécurité de nos locataires.

1992/1993 :

Le 11 janvier 1993, la concierge nous fait part qu’elle reçoit des plaintes des locataires concernant le froid qui s’infiltre par les fenêtres. En mars 1993, des soumissions sont demandées pour le changement des fenêtres.

1990/1991 :

À l’assemblée générale du 21 octobre 1990, acceptation des rapports financiers. On apprend également que madame Julienne Lebel soit engagée comme concierge.

1989/1990 :

À la réunion mensuelle du 5 mars 1990, il y a acceptation d’une soumission pour le changement des fenêtres et portes octroyé à l’entreprise Vitrerie du Bas du fleuve.
À la rencontre mensuelle du 6 février 1989, des travaux à l’ascenseur sont autorisés pour un montant d’environ 14 000 $ et on procède à l’achat de l’ensemble des réfrigérateurs pour les appartements.

1988/1989 :

À la réunion du 2 mai 1988, il fut décidé de faire une plaque commémorative des fondateurs de notre immeuble.
Le 30 juin 1988, notre premier concierge, monsieur Roland Milette prend sa retraite.

1987/1988 :

À l’assemblée générale du 3 novembre 1987, une démarche est également entreprise pour faire l’acquisition d’un terrain adjacent pour le stationnement. Le 7 décembre 1987, des soumissions sont demandées pour refaire l’entrée électrique au sous-sol de l’édifice.
À la réunion du 4 mai 1987, les administrateurs Pierre Thériault et Georges Tremblay sont mandatés afin de prendre les dispositions nécessaires pour modifier la charte de la compagnie des Immeubles de la partie 1 à la partie 3 selon la recommandation de notre firme comptable.

1986/1987 :

À l’assemblée du 3 novembre 1986, Jacques Lafontaine, Georges Tremblay et Jean-Baptiste Sirois sont mandatés pour rencontrer le vice-président d’Hydro Québec, monsieur Fournier au sujet d’un litige de près de 10 000 $. Le 3 juin 1987, la situation est régularisée avec Hydro-Québec par une entente satisfaisant les deux parties.

1985/1986 :

Les prévisions budgétaires démontrent des revenus de l’ordre de 121,000.00 $ alors que les dépenses sont de l’ordre de 116,000.00. Le 4 février et le 4 mars 1985, une augmentation de loyer de 6 % est décrétée par le C.A. le 1er avril 1985.

1984/1985 :

Le 9 septembre 1984, une semaine de vacances est accordée au concierge Roland Milette. Le 7 janvier 1985, il y a discussion sur les informations à donner aux membres. Le 5 mars 1985, les prévisions budgétaires sont acceptées par la S.C.H.L.

1982/1983 :

Le 1er août 1983, il y a érection de la clôture entre la brasserie la Boulathèque (nouveau nom) et notre immeuble. Le 20 octobre 1983, il y a assemblée générale et présentation du premier bilan financier.

1972/1974 :

Le 18 février 1973, on apprend que pour terminer la bâtisse, il manque une certaine somme d’argent. Et le 6 juin, en assemblée générale, il y a autorisation d’emprunter la somme additionnelle de 45,000.00 $

1971/1972 :

Le premier locataire de l’édifice monsieur Gérard Caron prend possession du logement 104.

1970 :

Le 18 août 1970, marque le départ d’une administration provisoire à l’origine de la réalisation du projet de notre édifice. Le 3 septembre, c’est la préparation des plans et devis pour l’obtention des soumissions, dont l’ouverture se fait le 15 février 1971.